Rechercher
  • Pascal Mélaine

EMDR, son rôle lors d'un cancer


QU'EST CE QUE LE EMDR ?

EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) signifie désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires pour permettre la remise en route d’un traitement adaptatif naturel d’informations douloureuses bloquées par un trauma, la remobilisation des ressources de la personne et ainsi l’amélioration de sa qualité de vie par la restauration d’une estime de soi déficiente.

La thérapie EMDR est une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé.

Lorsque le psychisme est dépassé par un choc traumatique, notre cerveau n’arrive pas à traiter – ou digérer – les informations choquantes comme il le fait ordinairement et reste bloqué sur l'évènement, sans que nous en ayons conscience. Ce sont ces vécus traumatiques non digérés qui creusent le lit de la pathologie, provoquant un trouble de stress post-traumatique et d’autres pathologies associées.


POURQUOI L’EMDR PEUT S’ADRESSER À VOUS ?

Le cancer du sein marque un bouleversement dans la vie des patientes.

L’annonce d’un diagnostic d’un cancer et les différents traitements, comme leurs effets secondaires (perte de cheveux, mastectomie) peuvent avoir un impact traumatisant à court et moyen terme pour les patients et l’entourage.

Différentes études indiquent que jusqu’à 35% des patients atteints du cancer développent un état de stress post-traumatique lié à la maladie. Le cancer est capable d’être un événement traumatique dans la mesure où le diagnostic et le traitement qui s’ensuit représentent une véritable menace pour la vie et l’intégrité physique et psychologique de la patiente, engendrant des sentiments de vulnérabilité, de perte de contrôle et d’impuissance.

Il peut aussi s’agir de traumas en apparence mineurs mais ressentis comme majeurs par la personne concernée.

La prise en charge peut être individuelle, de couple, familiale ou en groupe.


LES SYMPTÔMES DU TROUBLE DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Majoritairement les perturbations s’expriment sous forme d’irritabilité, angoisses, cauchemars, reviviscences et ruminations à propos du vécu traumatique, tendance à l’isolement, état dépressif, comportement agité voire violent, douleurs physiques, somatisations. Cet état chronique du trouble peut entraîner dépression, addictions, trouble du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies, …


Ces perturbations apparaissent quand notre cerveau est dépassé par un choc traumatique et n’arrive pas à traiter (ou digérer) les informations comme il le fait ordinairement. Il reste bloqué sur l’évènement, sans que nous en ayons conscience, et ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de ces perturbations. La thérapie EMDR permet de débloquer les mécanismes naturels de traitement de l’information, et ainsi le traumatisme peut enfin être retraité (ou digéré), même de nombreuses années après.


COMMENT SE DÉROULE UNE THÉRAPIE EMDR ?

Tout d’abord des entretiens avec le psychologue sont nécessaires pour cibler la problématique et les souvenirs traumatiques à l’origine des difficultés ainsi qu’établir une relation de confiance. Ces souvenirs seront ensuite retraités, un à un, lors des séances. Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir.

Au début d’une séance EMDR, le praticien demande au patient de se concentrer sur l’évènement perturbant, en gardant à l’esprit les souvenirs sensoriels de l’évènement (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis actuels qui y sont associés. Le praticien commence alors des séries de stimulations bilatérales alternées, c’est-à-dire qu’il stimule le cerveau alternativement du côté gauche puis droit, soit par des mouvements oculaires, soit par des stimulations tactiles, soit par des bips sonores.


Entre chaque série, il suffit alors que le patient remarque ce qui lui vient à l’esprit. Il n’y a aucun effort à faire pendant la stimulation pour obtenir tel ou tel type de résultat ; l’évènement se retraite spontanément, et différemment pour chaque personne selon son vécu, sa personnalité, ses ressources, sa culture. Les séries de stimulations bilatérales continuent jusqu’à ce que le souvenir de l’évènement ne soit plus source de perturbations mais soit associé à des ressentis calmes ainsi qu’à des pensées positives et constructives


QUELS SONT LES RÉSULTATS ESTIMÉS AVEC L’EMDR ?

Le traitement de l’information est un phénomène naturel de « digestion » des évènements de vie ou de souffrances existentielles qui donne des résultats précis :


  • Une baisse et donc une remise à niveau des émotions.

  • Une résolution des déséquilibres psycho-corporels.

  • Une intégration de « souvenirs » pathogènes dans la mémoire, qui cessent ainsi d’être douloureux. L’EMDR ne peut ni effacer, ni changer le passé, mais permet qu’il ne fasse plus mal.

  • Une restauration de l’estime de soi.


Source : LE BLOG DU GROUPE SEIN CHL