Rechercher
  • Pascal Mélaine

Interview Dr Khalatbari - ARRÊT TABAC - Comprendre le mécanisme inconscient.

https://www.youtube.com/watch?v=7kMGLAbVwmM


Le Dr Khalatbari est médecin, acupuncteur, en charge de la consultation tabac des hôpitaux de Lyon.


Une interview qui en dit plus sur le système de la cigarette, dont vous êtes en train de vous débarrasser !

"Le fumeur se sent souvent coupable de continuer à fumer mais il oublie qu’il n’est pas coupable d’avoir commencé à fumer. Le fumeur fume pour s'épanouir, se distraire et s’évader et non pour se rendre malade.


On lui explique qu’il tombe dans le piège de la dépendance à la nicotine, sans lui dire la vérité. En effet, la nicotine est un vulgaire pesticide qui dégénère les neurones et n’apaise personne. Elle n’engendre aucune sensation de plaisir ni d’évasion, elle provoque : nervosité, palpitation, insomnie, angoisses, excitabilité.


Le fumeur est constamment en confusion entre la tête et le corps, entre le désir d’évasion virtuel et le malaise réel ressenti intérieurement. Il faut lui permettre de décortiquer le mécanisme de son lien avec la fumée du tabac pour qu’il puisse mieux se préparer à rompre avec ses idées reçues.


Mon combat est pour la vérité concernant un simple pesticide nommé "nicotine". Un pesticide sert à supprimer les insectes, les pucerons, les chenilles et les mauvaises herbes. Les neurones des fumeurs sont plus respectables et ne méritent pas qu’on leur crache médicalement et pseudo-scientifiquement dessus.


C’est une honte pour notre médecine d’instituer officiellement une telle propagande pour un tel toxique qui massacre les spermatozoïdes et accélère le vieillissement cellulaire. Le fumeur est capable de prendre sa décision et réussir l’arrêt du tabac.


Il faut lui permettre de ne plus confondre l’illusion sur les vertus subjectives de la fumée et la vulnérabilité véritable causée par un tel polluant ! Le corps du fumeur ne mérite d’être la poubelle "généreuse" de l’industrie de la nicotine !"


DOCTEUR EMMANUEL KHALATBARI

​© 2016 - Pascal Mélaine -