Arrêt tabac

Un peu d’histoire.

 

C’est en 1559 que Jean Nicot, à l’époque ambassadeur de France sous François II, le premier planta des graines de tabac. A cette époque, il se prisait seulement.

A partir de 1560, le tabac à priser était utilisé pour soulager les migraines.

C’est en 1825 qu’apparurent en Espagne les premières cigarettes sous le nom de cigarillos et c’est vers 1830 que la cigarette fut introduite en France. Le papier et le tabac étaient vendus séparément pour être ensuite roulés.

C’est en 1845 que la cigarette est devenue un monopole d’état et c’est en 1926 que fut créé la SEITA et sa fabrication de manière industrielle. Mais c’est surtout à la fin de la seconde guerre mondiale avec l’arrivée des cigarettes américaines que sa consommation pris de l’ampleur.

La France compte aujourd’hui près de 16 millions de fumeurs. Un tiers des personnes de 15 à 85 ans (32 %) fume ne serait-ce que de temps en temps (36% des hommes et 28% des femmes). Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. Le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois (32 %). Sa prévalence atteint un maximum de 46 % chez les femmes de 20-25 ans et 55 % chez les hommes de 26-34 ans. (Source Tabac-Info-Service)

 

Maintenant j’arrête.

L’addiction à la cigarette due à la nicotine et surtout aux produits chimiques contenus dans le tabac crée une dépendance psychologique chez le fumeur. Environ 4 000 produits sont recensés dont 40 cancérigènes lors de la combustion, sans compter l’équivalent d’un pot de yaourt par an et par poumon de goudron.

Je vous propose de vous aider à briser cette dépendance, à votre rythme, avec l’hypnose Ericksonienne.

La meilleure façon d’arrêter n’est pas de vous limiter ou de vous empêcher de fumer, mais de régler votre conflit intérieur pour arriver à une autre représentation de votre addiction.

L’hypnose s’adresse à l’inconscient et c’est dans cet inconscient que sont stockées toutes vos croyances concernant votre rapport à la cigarette.

Vous pourrez ainsi déprogrammer ce comportement pour en reprogrammer un autre que vous aurez défini dans votre objectif.

Le travail portera aussi sur les peurs associées à l’arrêt tabac : le risque de grossir, la gestion du stress, la motivation, le geste (cigarette électronique), la confiance en soi…Ce ne sont que des exemples, chacun est différent.

Comment se passe une séance ?

Tout d’abord par un entretien préliminaire par téléphone lors de la prise de rendez-vous pour déterminer votre degré de motivation.

L’arrêt tabac demande que vous soyez volontaire, déterminé et motivé pour une totale réussite.

Dans le cas contraire, ce n’est peut-être pas encore le moment…

 

La première séance débutera par un entretien en profondeur sur votre relation au tabac suivi d’une première séance d’hypnose en totale adéquation à votre problématique personnelle.

En moyenne il faut compter entre 1 à 4 séances pour un arrêt total du tabac et de ses effets secondaires.

L’hypnose est à ce jour la méthode la plus efficace pour arrêter de fumer.

Comme les autres méthodes elle n’est pas garantie à 100 %.

 

Spécialiste arrêt tabac certifié FFHTB (Fédération Française d’Hypnose et Thérapie Brève)

​© 2016 - Pascal Mélaine -